Réforme des services de santé au travail

 

Réforme des services de santé au travail

L’actualité du COVID-19 de cette année 2020, nous rappelle sans cesse le bien précieux qui conditionne notre activité quotidienne, à savoir : la santé.

Le congrès de la Nouvelle-Calédonie a voté le 15 mai 2020, la loi du pays portant sur la réforme des services de santé au travail, ainsi que sa délibération d’application en date du 24 juin 2020.

Cette loi du pays, souligne trois grands ensembles :

1- Les missions et l’organisation des services de santé au travail ;

2- Les personnels concourant au service de santé au travail ;

3- Les actions et moyens des membres des équipes pluridisciplinaires de santé au travail.

Avec ce dispositif juridique, l’intérêt majeur est d’améliorer le suivi de l’état de santé des travailleurs, au-delà de la seule contrainte de la ressource médicale quand bien même celle-ci n’est pas négligeable.

Ainsi, une des principales innovations de la réforme, est l’adaptation du suivi médical en fonction soit, de la situation propre au salarié (handicap, âge, état de santé…) dans le cadre du suivi adapté soit, de l’exposition à des risques particuliers dans le cadre d’un suivi renforcé.

Suivi de l'état de santé des salariés

Pour plus d’informations, vous pouvez retrouver l’ensemble des dispositions juridiques de la réforme des services de santé au travail, aux liens suivants :

- Loi du pays n° 2020-7 du 15 mai 2020 portant réforme des services de santé au travail ;

- Délibération n° 37/CP du 24 juin 2020 portant réforme des services de santé au travail.